Les numéros d'appels d'urgence
Les numéros d'appels d'urgence

Pendant...

Intervenir

Donner l'alerte

Le Centre de Traitement de l'Alerte (CTA)

Le Centre de Traitement de l'Alerte est l'organe de réception et de traitement des demandes de secours reçues sur le 18 et le 112.

Le CTA est chargé de

  • recevoir, authentifier et enregistrer les demandes de secours ;
  • transmettre, simultanément à l'appel, l'alerte vers le Centre d'Incendie et de Secours (CIS) territorialement compétent et disponible ;
  • alerter les services publics susceptibles d'être concernés par les appels reçus, notamment le Centre de Réception et de Régulation des Appels du SAMU (CRRA qui traite les appels du 15) dans les cas où les situations dont il a connaissance nécessitent la mise en oeuvre de secours relevant de l'aide médicale urgente ;

Véritables interfaces entre la population et les sapeurs-pompiers sur le terrain, alliant capacités relationnelles et professionnalisme, les opérateurs CTA sont, partout en France, des intervenants de l'ombre.

Le Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours (CODIS)

En cas d'interventions ou d'évènements de grande ampleur, le Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours (CODIS) est activé.

Il est l'organe de coordination de l'activité opérationnelle des services d'incendie et de secours du département.

Immédiatement informé de toutes les opérations en cours et régulièrement renseigné sur l'évolution de la situation jusqu'à la fin des opérations, il est chargé d'assurer les relations avec les autorités de police et avec les autres organismes publics ou privés qui participent aux opérations de secours.
Le CODIS permet au Directeur Départemental du Service d'Incendie et de Secours d'exercer, en toute occasion et en permanence, sous l'autorité du préfet ou du maire, les missions dont il est chargé par chacun d'entre eux dans le cadre de leur rôle de Directeur des Opérations de Secours.

Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours
Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours
Interventions courantes
Répartitions par type d'interventions courantes

Les Intervention Courantes (risques courants)

  • Les secours d'urgence aux personnes

Interventions liées aux malaises, aux accidents domestiques mais aussi aux accidents de la circulation.

  • Les incendies

Interventions liées aux feux de forêts et aux feux urbains.

  • Les opérations diverses

Interventions liées à l'environnement (pollution de cours d'eau par exemple), aux faits d'animaux (capture, sauvetage...) et aux autres interventions comme le tronçonnage, le bâchage de toitures, les inondations, etc.

Au-delà de ces missions dites à risques courants, qui composent l'essentiel des interventions, le SDIS assure des opérations dites à risques particuliers.

Les Interventions Particulières (équipes spécialisées)


Le SDIS de l'Aveyron possède 4 unités d'interventions spécialisées.

Elles concernent :

  • le sauvetage aquatique

Une équipe de plongeurs et une équipe de Sauveteurs en Eaux Vives (SEV)

  • le sauvetage en milieux périlleux

Un Groupe de Recherche et d'Intervention en Milieu Périlleux (GRIMP)

  • le sauvetage-déblaiement

Une équipe de sauvetage et déblaiement qui intervient en cas d'effondrements ou d'éboulements

  • la lutte contre les risques technologiques

Une cellule mobile de lutte contre les risques chimiques et les risques radiologiques

Les interventions particulières
Les équipes spécialisées
Les centres d'incendie et de secours (C.I.S)
Les centres d'incendie et de secours (C.I.S)

Les moyens du SDIS

Le Service Départemental d'Incendie et de Secours de l'Aveyron est un établissement public qui assure un maillage garantissant un accès rapide au secours à l'ensemble de la population.

Son fonctionnement repose sur 1509 agents dont 1361 sapeurs-pompiers volontaires, 112 sapeurs-pompiers professionnels et 36 Personnels Administratifs, Techniques et Spécialisés.

Ces agents réalisent les opérations de secours et participent à la gestion de l'établissement public.

Pour ce faire, ils opèrent depuis 40 Centres d'Incendie et de Secours (CIS) judicieusement répartis dans tout le département et utilisent 320 véhicules.

Moyen d'action indispensable, le parc automobile des sapeurs-pompiers est destiné à assurer, dans des conditions optimales de délai et de sécurité, le transport du personnel et du matériel nécessaires.

Pour un accident de la circulation, il est habituellement engagé un Véhicule de Secours et d'Assistance aux Victimes (VSAV) et un Véhicule de Secours Routier (VSR). Le premier prend en charge la victime, le deuxième permet de protéger la zone de l'accident et de découper le véhicule pour dégager la victime.

Pour un feu dans une habitation, le Fourgon Pompe Tonne (FPT) engagé permet d'éteindre l'incendie grâce à une pompe hydraulique qui pousse l'eau transportée dans la cuve (tonne), dans les tuyaux et la lance.

L'échelle aérienne (Echelle Pivotante Automatique : EPA) et le bras élévateur (Bras Elévateur Articulé : BEA) permettent quant à eux de réaliser le sauvetage des habitants en hauteur ou d'attaquer le feu par l'extérieur.

Pour les feux de forêts, sont engagés des Camions Citerne Feux de Forêts (CCF) et des Camions Citernes Grande Capacité (CCGC).

De plus, grâce à quelques aménagements spécifiques, les CCF du département de l'Aveyron peuvent également réaliser des missions de feux urbains (notamment à l'aide de Véhicules d'Interventions Diverses VID).

Véhicules des sapeurs-pompiers
Véhicules du SDIS de l'Aveyron

Librairie lae/cm/blocs/bloc_info_... inexistante